http://terrenouvelle.ca/Messages/2008/12/03/les-enfants-du-nouveau-reve/

LES ENFANTS DU NOUVEAU REVE

(Children of the new dream)
Interview de Drunvalo Melchizedek par Diane Cooper
Traduit par Sélène & Cyrille Odon

* * *

Cet interview téléphonique fut donné par Drunvalo Melchizedek juste avant son voyage en Europe, en mars 1999. Son enthousiasme était tel concernant tant de choses qu’il fut choisi l’un de ses sujets favoris… : les enfants.

* * *

Diane – Ainsi Drunvalo, qui sont ces « enfants du nouveau rêve » à propos desquels vous êtes si enthousiaste ?

 

Drunvalo – Il y a trois différentes sortes d’enfants qui émergent dans le monde aujourd’hui que j’ai pu identifier. Les premiers sont appelés : « Les enfants super psychiques de Chine ». Les seconds sont appelés les « enfants Indigo », et les troisièmes « les enfants du sida ». Nous avons déjà parlé des premiers, « les Super Psychiques de chine », dans les séminaires « Fleurs de Vie. Si vous vous souvenez, ces enfants ont été découverts en 1984, alors que l’un d’entre eux a été trouvé avec des facultés psychiques incroyables. Les chercheurs ont réalisé tous les tests psychiques que vous pouvez imaginer qui furent, à chaque fois, à 100% justes. Quand bien même vous retourniez des cartes dans la pièce d’à côté, il pouvait parfaitement savoir ce qu’il y avait sur les cartes. Aussi le magazine OMNI a été en Chine et a écrit un article sur cette découverte. Ils trouvèrent un enfant, puis un autre. Lorsque cela survint en 1984, ils crurent que c’était un canular. Aussi firent-ils des expériences comme mettre 100 enfants dans une pièce, prendre un livre, en déchirer une page au hasard, la froisser et la mettre sous leur bras – ces enfants pouvaient en lire chaque mot. Ils ont fait test après test, et la réponse était toujours parfaite. La réponse ne s’est pas arrêtée là. Ces enfants ne se trouvent pas seulement en Chine. Ils sont répandus partout dans le monde. J’ai personnel-
lement parlé à des parents qui m’ont demandé « que devons nous faire… j’ai un enfant qui sait tout ? ».

 

 

Jai le video du Cat Boy de chine mais uniquement en anglais e le cherche en francais…

 

 

 

Je crois que Lee Caroll appelle les enfants qui sont nés ici, aux Etats Unis, « les enfants Indigo ». Je pense personnellement que ces enfants proviennent de la même source, mais je n’en suis pas assuré. Cela paraît être deux groupes séparés, incroyablement psychiques et surprenants. C’est le troisième groupe qui m’intéresse le plus, celui des « enfants du sida ».

Il y a 10 ou 11 ans un enfant est né au Etats Unis avec le Sida. A la naissance, puis à 6 mois, il fût testé positif. Une année plus tard il était encore positif. Alors ils ont cessé de le tester jusqu’à ce qu’il ait 6 ans. Ce qui fût surprenant c’est que le test indiquait qu’il était complètement libéré du sida. En fait, il n’y avait aucune trace qu’il ait pu avoir le sida ou le virus HIV un jour.

Il fût emmené à UCLA (Université de Los Angeles) pour voir ce qu’il en était et les tests montrèrent qu’il n’avait pas un ADN humain normal. Dans l’ADN humain nous avons 4 acides nucléiques qui se combinent par groupes de 3 formant 64 schémas – ou patterns – différents, appelés codons. Où que ce soit sur la planète, l’ ADN humain comporte 20 codons « branchés »(activés), les autres étant « débranchés »(désactivés), excepté 3 d’entre eux qui sont les codes d’arrêt et de démarrage, tout à fait comme pour un ordinateur. La science a toujours supposé que ceux qui étaient débranchés étaient de vieux programmes du passé. Pour ma part, j’ai toujours considéré cela comme les programmes d’application d’un ordinateur. Cependant ce garçon avait 24 codons branchés, 4 de plus que n’importe quel autre être humain. Après ils ont testé ce garçon pour voir la force de son système immunitaire. Ils mirent une dose de sida véritablement léthale dans une boite de Petri et la mélangèrent avec quelques unes de ses cellules, et elles demeurèrent complètement indemnes. Ils cherchèrent à atteindre la dose léthale de la préparation et en vinrent à 3000 fois plus qu’il n’en fallait pour infecter un être humain, et ses cellules restèrent complètement indemnes. Puis ils commencèrent à tester son sang avec d’autres choses comme le cancer et ils découvrirent que cet enfant était immunisé contre tout. Alors ils ont trouvé un autre enfant avec ces codons branchés, puis un autre, puis un autre, puis 10 000, puis 100 000, puis 1million et, arrivés à ce point l’Université de Los Angeles, en analysant des tests ADN du monde entier, estime que 1% de la population du globe a le nouvel ADN. Ce qui correspond approximativement à 60 millions de personnes qui ne sont pas humaines selon les vieux critères.

Diane – A-t-on trouvé cette activation de nouveaux codons chez les enfants nouveau-nés seulement ?

Drunvalo – Bien, c’est surtout chez les enfants, mais maintenant on trouve aussi des adultes avec cela – tout à fait comme la théorie du centième singe. Maintenant toutes sortes de personnes sont concernées par cela et c’est en train d’augmenter rapidement. Souvenez-vous, cela a commencé il y a juste 5 ans avec presque personne et maintenant cela se répand comme une maladie. C’est comme une épidémie – ça n’en est seulement qu’à son commencement. Un autre aspect de cette question concerne le nouveau livre intitulé « Le Code de la Bible » qui traite la version hébraïque de la Bible à travers un programme informatique spécial. Si vous allez à la page 164 de ce livre cela montre ce qui advint quand ces chercheurs mirent le mot « sida » dans le programme.

Lorsqu’ils ont fait cela le programme de décodage fournissait des mots comme « HIV », « dans le sang », « le système immunitaire », « mort » – toutes choses que vous pouvez penser voir autour du mot « Sida ». Mais, en bas dans un coin, il y avait une phrase qu’ils n’ont pas compris et qui disait : « La fin de la maladie ». Je crois que c’est ce qui arrive ici.

La science a établi qu’on trouve tant de gens disposant de ce nouvel ADN étranger, qu’ils croient maintenant qu’une nouvelle race humaine est en train de naître sur Terre aujourd’hui et qui, apparemment, ne peut tomber malade. Maintenant, ce qui est réellement inconcevable – ils croient que c’est une réponse très spécifique des corps émotionnel et mental – une onde de forme venant de l’extérieur du corps produit la mutation de l’ADN d’une certaine manière.
Nous nous sommes rencontrés avec Gregg Braden qui fût un des premieres à écrire sur ce sujet et nous croyons qu’il y a 3 parties dans ce phénomène. La première est celle de l’esprit qui voit l’unité. Il voit la Fleur de Vie. Il voit toutes choses interconnectées dans tous les cas. Aucune chose n’est vue comme séparée. La deuxième partie correspond à être centré dans le cœur – à être dans l’amour. Et la troisième chose est de rester en dehors de la polarité – de ne jamais juger le monde. Aussi longtemps que nous jugeons le monde comme bon ou mauvais, nous sommes dans la polarité et nous restons dans la condition de chute. Je crois que ces gens (dotés du nouvel ADN) se tiennent hors de tout jugement et sont dans un état où ils voient toute chose comme une dans un ressenti d’amour. Quoiqu’ils fassent à l’intérieur d’eux-mêmes, cela produit une onde de forme qui, lorsqu’elle est vue sur l’écran d’un ordinateur, semble presque identique à une molécule d’ADN. Au point que les chercheurs pensent que c’est par la véritable expression de leurs vies que ces gens élaborent les programmes de leur ADN – par résonance – et changent ces 4 codons, et ce faisant, deviennent immunisés contre la maladie.
Ce qu’ils ne savent pas, et c’est à cela que beaucoup de chercheurs aboutissent, c’est que peut-être ils sont immunisés, mais peut être il y a-t-il autre chose. Ils pourraient être immortels, qui sait. Peut-être qu’il y a d’autres caractéristiques auxquelles nous n’avons pas encore songé. Je me demande s’ils sont tous reliés les uns aux autres ? Est-ce que ce n’est pas sous forme de connexion télépathique que ça se passe.

Diane – Avez-vous rencontré certaines de ces personnes ? Sont-elles accessibles ?

Drunvalo – Eh bien ! je connais cela depuis 2 ans et j’ai personnellement suivi ce chemin, et je pense que je me suis installé dans ce qu’ils font. Je suis allé dans le merkabah et j’ai demandé à mon esprit subconscient de changer mes codons de la même façon, et depuis que j’ai commencé à faire cela il y a 2 ans, je n’ai pas été capable de tomber malade. Je ne sais pas si j’ai été capable de les changer ou non, mais je me doute que le seul moyen de le savoir serait de faire un test ADN.

Cependant j’ai été exposé à toutes sortes de choses et quand quelqu’un tombe malade, je me mets tout près exprès et j’essaie d’attraper sa maladie. J’ai essayé de tomber malade et je n’ai pas pu. Je ressens quelque chose qui vient. Ca pourrait durer une heure peut-être, et après ça s’en va. Ce qui est intéressant c’est que l’on a à peine trouvé ce nouvel ADN chez les enfants « super psychiques » de Chine – zéro à peu de chose près. On en a cependant trouvé en Russie et aux Etats Unis. Il semble y avoir des « poches » de cela, et si ce que nous pensons est vrai, cela a quelque chose à voir avec une réponse très spécifique due au fait que de plus en plus de personnes sont dirigées vers le Nouvel Age.

Diane – Pensez-vous que ces gens créent inconsciemment un changement dans l’ADN ?

Drunvalo – Je pense que quelqu’un a fait le chemin – un enfant l’a fait quelque part. Et puis cela s’est installé dans la grille et maintenant c’est dans le subconscient de la terre et se trouve accessible à n’importe qui. A chaque fois que cela arrive je pense que, d’une façon ou d’une autre, les gens ont connecté cela à un niveau subconscient au cours d’une profonde méditation et prière, et réalisé le changement. Une nouvelle race est en train de naître et c’est un des plus remarquable phénomène qui soit arrivé sur cette planète ! C’est incroyable que personne ne semble connaître quelque chose à ce propos jusqu’à maintenant.

Diane – Bien, vous êtes le seul que j’ai jamais entendu parler à ce sujet !

Drunvalo – Bien, j’ai fait des recherches sur cela pendant 2 années, et j’ai attendu pour en parler d’être sûr que cela soit réel. Dans le livre appelé « Les enfants Indigo » il y a eu une recherche très étendue sur ces enfants. Il y a des sites « web » où vous pouvez aller, si vous êtes parent,et où ils peuvent commencer à vous interviewer pour savoir exactement ce qui se passe avec votre enfant. Comme je l’ai dit précédemment, ces enfants savent exactement ce que vous ressentez et ce ce que vous pensez. Vous ne pouvez rien leur cacher. C’est réellement stupéfiant ! Je vois ça comme un phénomène semblable au phénomène E.T., si ce n’est qu’ils ne sont pas venus ici en vaisseaux de l’espace – ils sont venus ici avec leur corps spirituel en réalisant personnellement cela dans le cadre d’un cycle évolutif de la Terre et en se joignant à nous. J’ai souvent pensé que lorsque l’esprit vient du côté droit de la planète – Japon, Chine ou Tibet par exemple – l’être incarné en prend les caractéristiques psychologiques (de ces gens), et s’ils viennent du côté Ouest – le côté logique (c’est-à-dire les caractéristiques physiques) – alors l’ADN engage un changement. Mais c’est juste une spéculation de ma part. Je suis seulement en train d’observer cela et d’essayer. Pour les ateliers, je vais à Seattle et à Denver en juin, et je vais amener quelque chose que j’ai appris avec d’autres et je vais enseigner aux gens la façon d’accéder actuellement à cela et de réaliser le changement. Je pense que je sais – ou que j’en suis très près.

Diane – Est-ce que cela a quelque chose à voir avec le fait de vous mettre vous-même dans un certain état de conscience ?

Drunvalo – Oui, c’est vraiment un état spécifique de conscience qui produit un changement dans votre ADN – et je pense que c’est le commencement de beaucoup plus que cela. Le fait que cela soit la fin de la maladie est juste un petit aspect du tableau total.

Diane – Comment cette sorte de travail particulier et cette découverte affectent l’activation de l’ADN qui semble surgir de partout ?

Drunvalo – Bien ! Si vous connaissez votre corps de lumière et comment fonctionne votre énergie psychique, et si vous comprenez la connexion du subconscient avec toute vie sur cette planète, alors vous pouvez pénétrer cela et questionner votre subconscient. Votre subconscient sait exactement quels codons ces enfants ont changé, et si vous demandez que ces choses vous arrivent à travers votre corps de lumière et en présence de Dieu, cela arrivera. Cela requiert aussi de laisser tomber la polarité – de ne plus penser en termes de bon et de mauvais mais de voir la totalité, la complétude et la perfection de la vie. C’est une réponse émotionnelle, mentale et physique très définie. La réponse du corps est celle par laquelle il ne reconnaît plus le bon ou le mauvais, mais voit qu’il y a un objectif beaucoup plus élevé derrière tout cela.

Nous savons toutes ces choses – n’importe qui depuis Jésus jusqu’à Krihsna ou Saî Baba, a entendu parlé de cela depuis longtemps ! Mais c’est la première fois que je suis conscient de ce que quelque chose change dans notre environnement extérieur. L’ADN des gens est réellement en train de changer. Barbara Marciniak a parlé du fait que nous allions vers un ADN à 12 brins. Et j’ai parlé des changement chromosomiques. Beaucoup d’entre nous ont entendu parlé de cela, mais rien n’en avait été regardé par la science. Maintenant cela a été vu et il y a de la documentation à ce propos.

Diane – Alors, si c’est le cas, quelle signification cela peut prendre dans notre vie de tous les jours ?

Drunvalo – Je pense que chacun d’entre nous a choisi de suivre ce modèle (pattern) particulier que les enfants ont mis en place, ou non. Il est dit que ce sont les enfants qui nous montrent le chemin. Si nous le désirons et si nous leur faisons confiance – comme je le fais moi-même – l’un des effets est l’immunité à la maladie.

Diane – Il y a beaucoup d’entre nous qui vont choisir l’immortalité ! Cependant certaine personnes vous dirons qu’être immunisé à la maladie c’est bouleverser le cycle de la vie et de la mort supposé garder la planète en équilibre. Comment pouvez-vous répondre à cela ?

Drunvalo – Je vais juste ne pas juger cela. C’est ce qui est en train d’arriver et si c’est sur le point de bouleverser le cycle – ce qui va arriver d’une certaine façon – toute chose qui arrive dans la vie a sa raison et son but pour cela. Peut-être que ces gens qui ne tombent plus malades ne vont-ils plus jamais mourir, et qu’il se puisse que leur conscience soit si alignée avec le but originel de la terre que cela signifierait ultimement une terre pleine et achevée et non plus une terre polluée, mortelle et surtaxée. Nous pourrions aisément vivre avec 6 billion de personnes, ou 20 billions… si … nous vivions différemment. Il y a plein d’espace, et c’est seulement lorsque nous utilisons nos ressources comme nous le faisons que nous sommes en train de tuer la planète. Si nous choisissions de vivre d’une manière différente, cela pourrait changer. Peut-être les réponses vont-elles devenir apparentes à travers ces gens.

Pour quelqu’un qui vit un état d’immunité envers toute maladie, cela est une indication très puissante que nous sommes définitivement en harmonie avec la vie d’une façon ou d’une autre.

Nous pouvons comparer ce processus avec la mutation des bactéries et des virus. Nous attaquons leurs systèmes avec des polluants tels la pénicilline et ça les tue, excepté certains. Ceux-là vont devenir plus forts. Maintenant, ce qui arrive, c’est que ces bactéries sont en train d’arriver au point d’être immunisées contre les poisons que nous leur donnons. Et ne sommes-nous pas en train de faire la même chose ? Nous sommes arrivés à un point où nous ne sommes plus affectés par la pollution, les virus ou la maladie. Et vous savez, il y a une autre chose qui est arrivée l’année dernière : le sida à chuté de quelque chose comme 47% – c’est la plus grande chute pour une maladie dans l’histoire du monde. Je crois que cela à quelque chose à voir avec ce dont nous parlons.

Diane – C’est passionnant !

Drunvalo – Oui, tout à fait. Je laisse juste la terre m’indiquer là où je dois aller. Evidemment, c’est important de savoir que nous avons des corps de lumière et comment les utiliser. Mais les enfants sont très précautionneusement en train de nous dire : « prenez ce chemin et voyez où il mène ! « .

Diane – Est-ce sur cela que vos futurs ateliers vont se focaliser ?

Drunvalo – Oui ! Je vais résumer tout ce que j’ai appris au cours de ces deux dernières années, dans mes recherches et les ateliers « Terre/Ciel « , en la simple réponse que chacun peut aller là où les enfants sont arrivés.
Je ferais de mon mieux !

Source : http://silus.club.fr/4codons.html

Be Sociable, Share!

Advertisements